La Revue des Histoire.s de Goûts

Ressources pour une alimentation et un tourisme durable

 
 
  • Virginie

Alimentation éco-responsable et coronavirus, c'est possible !

Soutenir les producteurs, les restaurateurs, l’environnement et la société…

J’ai mis un peu de temps à me prononcer, et je ne voudrais surtout pas que ce texte soit pris pour une liste d’indication moralisatrices. Cependant, en tant que professionnelle, je me sens obligée de me prononcer. Prenez ce texte simplement comme une liste de suggestions qui peuvent ouvrir d’autres possibles en ces périodes de crise, où les ressources semblent manquer mais où le temps (pour certains) lui, ne manque pas. Voici donc :

Acheter local


  1. Magasins de producteurs : ils sont toujours ouverts et sont tout aussi rigoureux que les grandes surfaces en termes d’hygiène. Vous en profiterez pour prendre le grand air si vous avez la chance d'en avoir près de chez vous (il y en a plus que ce que l'on croit). Certains proposent même la pré-commande de paniers en ligne et le retrait sur place (un drive responsable en somme).

  2. Marchés : ils sont maintenus pour l’instant, alors tant qu’à sortir de chez soi pour faire des courses, autant ne pas être à nouveau confiné dans une grande surface.

  3. Acheter bio : Ensuite, si vous devez passer des commandes en ligne, c’est peut-être l’occasion d’acheter chez les magasins bio, que ce soit les magasins de proximité, ou les solutions dématérialisées comme La Fourche. Les AMAP fonctionnent toujours aussi !


Soutenir les restaurateurs


  1. Plats préparés à emporter : certains sont restés ouverts et proposent des plats préparés à emporter, ils communiquent souvent l’offre du jour et les tarifs sur les réseaux sociaux. Si chacun fait une petite commande, cela peut les aider à payer une partie de leurs charges

  2. Cagnotte familiale : pour ceux qui ont des revenus fixes, le Coronavirus est l’occasion des faire quelques économies, pourquoi pas constituer une cagnotte pour fêter responsable la fin des mesures de confinement en temps voulu, en allant chez les restaurateurs du coin ?

  3. Avis positifs : et si vous profitiez du temps dont vous disposez pour mettre des avis positifs sur vos établissements préférés (Tripadvisor, instagram, facebook, Google…) et communiquer sur les réseaux sociaux ?


Cuisiner responsable


  1. Cuisine zéro déchet : c’est l’occasion de nettoyer ses vieux bocaux en verre, ses boites en métal et ses sacs en tissus, de faire un stock de contenants zéro déchet pour vos prochaines courses

  2. Bocaux & compagnie : quitte à soutenir les producteurs locaux, autant acheter un petit peu plus que d’habitude (s’ils ne montrant pas de signe de pénurie) et réaliser quelques conserves. En cette saison : des pickles de choux (chou fleur, chou rouge), de radis (radis rose, derniers radis noirs, radis daikon), oignons, carottes. Ou alors des compotes de pommes et de kiwi

  3. Cuisine anti-gaspi : profiter des ces temps pour cuisiner les restes, et s’atteler à la cuisson de ces achats culinaire improbables qui attendent depuis longtemps que vous vous intéressiez à eux (conserves de poissons divers, céréales non identifiées, vieille boite de lait concentré ou de tomate confite bientôt périmée). De quoi faire un défi familial très amusant. Et si vous êtes en panne d’inspiration, je peux vous conseiller l’application Frigo Magique !

  4. Petites attentions entre voisins : peut-être avez-vous dans votre immeuble ou dans votre quartier un voisin âgé solitaire, des soignants débordés, des copains d’école confinés. A l’heure actuelle les études scientifiques indiquent que le virus ne survit pas à la cuisson et n’est pas transmissible par voie digestive. Alors rien ne vous empêche de préparer des petits plats, une boite de biscuits et de les déposer devant une porte… (en respectant les règles d’hygiène pour les manipulations bien entendu) > Sourire et gratitude garantis !


Marre de se battre pour faire faire leurs devoirs à vos enfants, de courir pour préparer le déjeuner à temps, envie de profiter de tout ce temps pour se reconnecter en famille ? Voici deux petites idées pour lâcher prise et apprendre en s'amusant.


  • Motricité et mathématiques en cuisine : la cuisine c’est une bonne façon de développer les capacités motrices des petits et de faire un atelier appliqué de mathématiques, sans oublier la « leçon de choses » inhérente. Alors sautez sur l’occasion pour faire un gateau en famille, des biscuits, des salades printanières…

  • Atelier pédagogique au potager : les confinement provoque une impérieuse envie de grand air, et même une envie de jardinage (même chez moi, alors que franchement, je n’ai pas la main verte, mais alors pas du tout). Si vous avez la chance d’avoir accès à un peu de terre et quelques graines, faites des semis en famille au bord de la fenêtre. Ce sera un beau geste de les planter dans votre jardin, chez votre voisin ou dans un jardin partagé le temps venu…

Et si c'était l'occasion de nous engager chacun à notre manière pour une consommation alimentaire plus responsable, pour aujourd’hui et surtout pour demain ?

Courage à tous pour les semaines à venir,

Virginie




Champ de blé
grand livre marketing culinaire - site.j
Pie ronde sur la table
Stack Magazines

Histoire(s) de Goûts - demain

0672562678

©2019 by histoire(s) de goûts - demain. Proudly created with Wix.com